Allez, viens t’embourgeoiser

Allez, viens t’embourgeoiser
Laisser aux parvenus les Guess et Versace
Te satisfaire d’un duplex avec cheminée creusée
Vue océan et surf léger
Atlantique bien sûr, aux autres la Méditerranée
Macron est déjà démodé
Nous, on attend les blasons fleurdelysés
Au diable laïcité et théories genrées
Nos enfants auront l’option cathé
Une croix sur les athées et les tatoués
Pour qui veut s’embourgeoiser

Viennent les cours de danse classique et le second degré
Zumba et dab sont recalés
Au foot, préférez le tennis arbitré
Apprenez à lire avec la méthode Boscher
Dès la maternelle, direction l’école privée
Pas d’Iphone avant la première année de lycée
Pour les petits d’embourgeoisés
Aux grandes occasions, pas de surgelés
Que du Lenôtre, Fauchon ou Ladurée
Préférez l’élégance au branché
Pas de bling-bling, que du distingué
Politesse, discrétion et sobriété

Allez, viens t’embourgeoiser
Laisser aux manouches les oreilles percées
Donner à tes enfants des prénoms bien français
Une fois nés dans une clinique privée
Laisser Barbès et République à la gauche fêlée
S’accrocher à Vendôme, Montaigne et St Germain des Prés
Aux squats et HLM, pas de quartier
En tout cas pas ceux des embourgeoisés

Allez, viens t’embourgeoiser
C’est facile quand on tient à se démarquer
Séparer les bœufs des félidés
Être un tant soit peu cultivé
Savoir tenir ses couverts dans un dîner
Boire son café le petit doigt levé
Livre dans une main, dans l’autre le chapelet
Observer la doxa et simplement faire l’opposé
Pour qui veut s’embourgeoiser